Vendre soi-même sa voiture ? Les astuces pour ne pas se faire piéger

Le changement de propriétaire de véhicule neuf ou d’occasion nécessite des démarches administratives en vue de modifier l’adresse de la carte grise. Vendre soi-même sa voiture à un particulier n’est pas une mince affaire. Il y a des précautions à prendre pour éviter de nombreux pièges que renferme le domaine de l’automobile.

Acheter à un professionnel de vente ou à un particulier ?

C’est souvent en l’absence des intermédiaires professionnels que se déroule la vente d’une voiture et cela peut parfois compliquer le processus. Alors pour prévenir éventuellement les difficultés liées à la cession, il y des étapes à suivre.

Vendre sa voiture à un particulier renferme beaucoup de pièges. C’est pourquoi, certains automobilistes préfèrent passer par des professionnels pour éviter de se faire prendre au piège des arnaqueurs. Même si la rémunération de ceux-ci peut augmenter la valeur du véhicule en question, cela est nécessaire pour garantir une meilleure vente de voiture.

Il y a des personnes qui jugent bon de vendre leur voiture d’occasion à un particulier pour minimiser les dépenses liées à la cession par des intermédiaires. Le mécanisme le plus utilisé par la majorité des Français est la transaction de particulier à particulier. Cette solution n’est pas sans risques. Certains y voient une pratique bien rémunératrice. D’ailleurs des entreprises se sont spécialisées dans l’achat et la vente de voiture d’occasion.

En effet, un professionnel qui achète une voiture d’occasion ou neuve peut le revendre à un montant nettement supérieur aux prix d’achat initial. Il peut réaliser des économies intéressantes. Acheter sa voiture auprès d’un particulier a l’avantage de l’obtenir à un montant abordable par rapport au prix proposé par quelqu’un qui exerce cette activité dans un cadre professionnel.

Une société à qui on confie la vente de voiture peut la proposer à un prix supérieur à celui du propriétaire. Cette marge peut varier entre 15 à 20% et peut faire augmenter la valeur de vente prévue par le propriétaire.

Savoir négocier le prix de sa voiture d’occasion est une qualité que tout automobiliste doit avoir. En effet, il n’est pas aussi aisé de s’acheter une voiture d’occasion ou neuve, surtout si vous en êtes à votre première expérience.

Attention aux arnaques

Le changement de titulaire de voiture est un processus un peu complexe qui aboutit à la modification d’adresse pour la carte grise. Mais avant d’en arriver là, il est bon de savoir que la négociation d’achat de voiture n’est pas une activité pour les non expérimentés. En réalité le domaine de l’automobile renferme beaucoup d’arnaqueurs qui rusent avec les vendeurs.

Selon les conseils de professionnels, il est prudent de se méfier de trop bonnes affaires si on veut éviter les arnaques.

Par exemple, si quelqu’un vous propose une Audi A3 dernière génération à 4 000 €, vous devez être assez prudent, car cette offre peut probablement cacher des pièges. Le vendeur tentera bien sûr de vous convaincre avec des explications assez séduisantes. Mais ne tremblez pas devant un tel agent commercial. Soit l’auto en question n’existe pas et vous risquez de jeter l’argent par la fenêtre si par malheur vous avez déjà effectué le versement, soit elle est en très mauvais état.

On peut également vous vendre une voiture volée et c’est au moment de modifier le papier que vous vous rendez compte que vous êtes victime d’une arnaque. D’ailleurs, c’est après avoir conclu le contrat de vente de voiture que le nouveau propriétaire pourra entamer les formalités du changement de la carte grise. Il peut alors se faire attraper par la justice alors que l’arnaqueur a déjà disparu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© http://chickasawcoia-geniesoc.org