L’amour d’un chien est-il suffisant pour se lancer dans l’élevage canin ?

L’entreprise canine.

Une grande partie de la population mondiale aime les animaux domestiques comme les chiens ou les chats. Ce n’est pas pour autant que tout le monde se lance de l’entreprise canine. Les raisons sont simples. Une entreprise reste une entreprise c’est-à-dire qu’il y a des formalités administratives, des normes à suivre pour devenir un entrepreneur. Dans toute activité commerciale, il y a des règles à suivre. Ce n’est pas l’étincelle qu’il y a entre le chien et l’homme qui va se transformer en bénéfice, ce sont les stratégies marketing à appliquer ou les études de marchéqui permettront à l’éleveur de réussir dans son projet.

Quelles sont les étapes à suivre pour devenir un éleveur de chiens ?

Tout le monde peut élever des chiens, la vraie question c’est : pourquoi ? Rares sont les personnes qui se lancent dans une activité d’élevage sans un objectif commercial. En effet, si l’on investit dans quelque chose c’est pour avoir du bénéfice. Dans ce cas, élever des chiens a pour but de pouvoir les vendre ensuite. Mais comment se lancer dans cette voie ? Quelles sont les étapes à suivre ? En général, l’échange d’un chien avec de l’argent est une forme de commerce, par conséquent, cette vente doit être déclarée. C’est la preuve qui montre que la personne est considérée comme éleveur.

Chaque éleveur de chiens doit être déclaré auprès de la chambre de l’agriculture pour obtenir un numéro SIREN. Si la vente est plus d’une fois par an, il vous faut un accord auprès de la Direction départementale de la Protection des Populations et être en possession d’un certificat de capacité animalier. Pour l’obtenir, il faut suivre une formation. Ce n’est pas en regardant une video de collier de dressage de chien qui vous donne le droit de vous autoproclamer comme étant un expert en chien.

Les formalités sont-elles obligatoires ?

On peut toujours essayer de vendre des chiots par-ci par-là sans entrer dans la règlementation, mais ce ne serait pas légal aux yeux de la loi. Dans n’importe quel projet, il y a toujours un risque à se lancer dans le marché noir, c’est-à-dire des commerces illégaux. Ces animaux sont des êtres vivants qui méritent d’être bien traités. Certaines personnes les voient simplement comme des marchandises et abuse de leur impuissance, c’est la raison pour laquelle des organismes sur la protection des animaux a été créé : pour s’assurer de leur bien-être. Ils font partie de la société, c’est donc normal de veiller sur eux. Les formalités, les règlementations doivent être respectées pour que les éleveurs ne puissent pas se montrer agressifs envers ses animaux. C’est une sorte de barrière vers la maltraitance.
Comment nourrir un chien convenablement ? Comment savoir s’il est malade ? Comment entretenir sa case ? À quel âge les chiots devraient-ils se séparer de leur mère ? Quand les vendre ? Toutes ces questions resteront des points d’interrogation si l’éleveur ne passe pas par la formation. C’est pour le bien de son entreprise, mais aussi pour le bien des chiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *