Quel est le meilleur parcours pour devenir un bon paysagiste ?

Un technicien en aménagement extérieur

Le paysagiste côtoie de près l’environnement, pour l’embellir et le mettre en valeur. Il est sollicité pour de nombreux travaux auprès des parcs, des jardins, des grands territoires, des quartiers et des communes. C’est un métier qui touche à tout et qui nécessite une bonne condition physique pour faire face aux différents climats, de bonne habilité concernant la manipulation des outils, un sens de l’observation ou encore de la créativité.

Quelles sont les formations pour devenir un technicien en aménagement extérieur ?

Pour devenir un technicien en aménagement extérieur, il est nécessaire d’emblée de connaitre les 3 grades qui le constituent. Le jardinier paysagiste assure l’aménagement, la préparation, la création et l’entretien d’un jardin paysager. Le technicien paysagiste est chargé de concevoir des aménagements paysagers, il gère son équipe d’ouvriers paysagiste. L’architecte paysagiste intervient dans tout projet de construction qui engendre une transformation du paysage rural, il procède aux études et au dressage des plans d’espace extérieur public ou privé. Il faut savoir que n’importe qui peut se prévaloir d’être paysagiste, sans pour autant être diplômé de formation professionnelle adéquate à ce métier.

Pour devenir un jardinier paysagiste, il faut opter pour le certificat d’aptitude professionnelle agricole en décrochant le CAPA travaux paysagers ou BEPA aménagement de l’espace, spécialité travaux paysagers. Pour le niveau baccalauréat, il faut choisir le BTSA qui pourra permettre de travailler avec un paysagiste concepteur. Il devra aussi avoir des connaissances dans le domaine des végétaux, une bonne maitrise des méthodes de plantation et d’engazonnement, de l’endurance physique, d’un bon état de santé et d’une grande aisance relationnelle. Il doit avoir entre autres des connaissances dans le domaine de maintenance des matériels et équipements, de techniques et pratiques professionnelles, de la reconnaissance des végétaux et de l’écologie est requise.

Le Certificat d’Aptitude professionnelle agricole, travaux paysagers est un titre qui permet à son titulaire de réaliser des espaces verts. Son obtention requiert une maitrise des principaux éléments d’un jardin, de la construction d’éléments simples (dallage, rocailles, …), une reconnaissance des végétaux, de la plantation et entretien des principales espèces. Le Brevet d’Études professionnelles agricoles (BEPA) est un diplôme équivalent à un BEP, mais version agricole. Il est émis par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche. Ce diplôme s’obtient après le CAPa et s’adresse à ceux qui sont intéressés par le travail en contact avec la nature. La formation pour l’obtention d’un BEPA se fait dans les centres de formation d’apprentis (CFA), les lycées professionnels et les lycées agricoles. Le brevet de technicien supérieur agricole (BTSA) est un diplôme post-baccalauréat qui se prépare en deux ans dans un établissement agricole. C’est l’équivalence du brevet de technicien supérieur, mais dépendant du ministère de l’agriculture.

Le technicien paysagiste peut passer par un CAPA et un BEPA. Il faut passer par une formation d’ingénieur en d’horticulture et paysage après le BTS aménagements paysagers ou décroché un diplôme d’État d’architecte dans une École nationale supérieure de paysage ou d’architecture accepté par le Conseil Régional de l’Ordre des Architectes.

Le paysagiste concepteur devrait avoir au moins un bacc+5. Il est nécessaire d’obtenir un diplôme d’État de Paysagiste ou DEP. Le diplôme d’État de paysagiste remplace le diplôme de paysagiste DPLG, l’accès à la formation s’effectue par voie de concours et l’étude dure 3 années. Les titulaires du diplôme de paysage diplômé par le gouvernement, du diplôme de paysagiste de l’École Nationale d’horticulture, du diplôme de paysagiste diplômé du ministère de l’Agriculture, du diplôme de paysagiste de l’Ecole Nationale supérieure de Versailles, d’un  titre d’ingénieur de l’École Nationale supérieure de la nature et du paysage , d’un titre d’ingénieur de l’Institut National supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires et du paysage Agro campus ouest spécialité paysage, d’un titre d’ingénieur de l’École supérieure d’horticulture et d’aménagement du paysage de l’Institut National d’horticulture ou d’un titre d’ingénieur des techniques de l’horticulture et du paysage peuvent se prévaloir le titre d’un architecte paysagiste. Il doit avoir un goût de travail en plein air, une résistance physique, de l’ingéniosité et de l’imagination.

Faites appel à nos paysagistes qualifiés et expérimentés pour l’entretien ou la mise en œuvre de votre paysage extérieur. Nous disposons des meilleurs services conforment à vos besoins. Pour plus d’information, visitez notre site sur https://paysagiste-entretien-jardin-caillet-espace-vert.fr/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *