Comment devenir avocat fiscaliste ?

Devenir avocat fiscaliste

Après le bac, les jeunes diplômés sont à la recherche de la filière qui leur convient pour assurer leur avenir. Le métier d’avocat fiscaliste est devenu aujourd’hui très prisé, car il offre de nombreuses embauches. Pour devenir un fiscaliste, il est nécessaire de suivre des formations en rapport avec le droit fiscal.

Devenir avocat fiscaliste : mission, formations et qualités requises

Avant de devenir avocat fiscaliste, il est nécessaire de connaitre sa mission. Appelé aussi juriste fiscal, conseiller fiscal, responsable fiscal ou tout simplement fiscaliste, l’avocat fiscaliste est le spécialiste juridique d’une entreprise. Il est en général employé dans la PME, les cabinets spécialisés en doit fiscal et les grandes entreprises. Il assure pour ces clients la conformité de la déclaration des impôts par rapport à la situation financière. Il les soutient aussi dans le domaine fiscal, juridique et contentieux. La préparation du contrôle fiscal, les démarches fiscales, l’examen de la situation fiscale, etc. sont quelques uns de leur intervention.

Son rôle est de vous aider à créer votre entreprise et à faire les démarches administratives et fiscales nécessaires. Pour trouver ce professionnel, le mieux est de contacter un cabinet spécialisé.

Le Cabinet d’expertise comptable de Carcassonne est à votre disposition pour vous accompagner sur vos projets de création ou de reprise d’entreprise, de fusion, de développement à l’étranger, d’acquisition ou d’investissement. Il est composé de collaborateurs compétents en comptabilité, fiscalité, gestion et ressources humaines. Il est disponible pour réaliser le changement de capital et la restructuration de votre société. En cas de contrôle fiscal, il vous assiste et propose des solutions adéquates afin que vous payiez moins d’impôt, c’est d’ailleurs son rôle principal au sein d’une entreprise. Il prend également en charge la gestion de diverses entités comme les RH ou la Direction financière et assure une prestation de qualité et personnalisée.

Le Cabinet d’expertise comptable peut vous accompagner dans les dimensions financières et fiscales de votre entreprise grâce à son expérience. Que vous soyez des agriculteurs, une PME, des associations ou une personne, il est disponible pour vous conseiller sur la fiscalité et la gestion de votre entreprise.

Devenir avocat fiscaliste

Formations nécessaires pour devenir avocat en droit fiscal

Après le bac, il est nécessaire de suivre des études en droit administratif pour devenir un avocat en droit fiscaliste. Après avoir obtenu la licence, la formation doit être spécialisée en droit fiscal. La formation est de 5 ans et la personne obtient le Master II en droit. Au cours du cursus, de nombreux stages doivent être effectués au sein d’un cabinet spécialisé.

Pour faire ce type de travail, il est nécessaire d’avoir un Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA) et de s’inscrire à l’ordre des avocats. D’autres choisissent de compléter leur formation pour avoir une double compétence. Une double formation peut être alors effectuée, celle de la finance et celle du droit fiscal. Certains choisissent aussi de suivre des études de commerces pour booster leur CV et obtenir un Diplôme d’université de juriste-conseil d’entreprise (DJCE). A savoir qu’un fiscaliste gagne environ 70 000 euros bruts par an.

Les qualités requises

Pour être un bon fiscaliste, il est nécessaire d’avoir une grande connaissance en droit, que ce soit public ou privé et en fiscalité. Il est important également d’avoir des compétences en langues étrangères.

Avoir un bon relationnel et des connaissances en gestion informatique et mathématique sont aussi quelques des compétences requises pour être un bon avocat fiscaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *