Zoom sur les plus grands voiliers dans le monde avec Yannick Dacheville

Un voilier est un bateau à voiles qui se sert de la force du vent pour naviguer. Il désigne le premier moyen de transport utilisé sur de moyennes et longues distances.

Ils permettent de transporter des marchandises, des passagers ou du courrier. Ils servent également à la pêche en mer, aux batailles navales et à certaines activités militaires.

Comme le dit Yannick Dacheville, les voiliers évoluent avec le temps et trouvent d’autres utilités, comme la voile sportive ou la navigation de plaisance.

Ils sont généralement composés de une (monocoque) ou plusieurs coques (multicoque), d’un gréement avec au moins un mât portant la ou les voiles qui servent à propulser l’embarcation.

Le commerce, le transport, la guerre et la pêche sont aujourd’hui très développés grâce à la navigation à voile.

Les plus grands voiliers au monde avec Yannick Dacheville

De nombreux bateaux à voile sont créés chaque année pour faciliter le transport de marchandises, la voile sportive ou pour le plaisir des amateurs de voile.

Le Wind Surf est lancé en 1990 dans le Havre. Il est composé de 5 mâts, mesure 187 mètres de longueur pour 20 m de largeur et 2 500 m² de voilure avec un tirant d’eau de 5m.

Le Flying Clipper est un voilier de 5 mâts avec près de 16, 2 mètres de long et 18,5 m de large en plus d’une voilure de 6 350 m². Il est identique au France II avec 20m de plus. Il est mis sur eau en 2017 au bout de 2 ans de construction et peut bien accueillir plus de 300 passagers.

Le Preussen est un grand bateau à voile de 5 mâts mesurant 147 mètres avec une voilure de 6 806 m², lancé en 1902, décrit Yannick Dacheville (Pour le découvrir, suivez ce lien)

Le R.C Rickmers est un voilier de 5 mâts largué en 1906 et mesurant 146 mètres pour une largeur de 16,6 m. Son port d’attache est Bremerhaven, en Allemagne.

Il dispose aussi de 6 045 m² de voilure avec un équipage de 45 personnes.

Le Thomas W. Lawson est un navire de 7 mâts, qui mesure 144 m de long et 15 m de large pour une voilure de 4 330 m².

Le France II est voilier de 5 mâts avec 142,5 m de long et 16,9 m de large pour une voilure de 6 350 m².

Le Seadov est navire composé de 34 voiles sur 117,5 m de long pour 14,6 m de large et un poids de 3 500 tonnes. Il est lancé en 1920 et dispose d’un port d’attache en Russie, à Mourmansk. Il peut contenir un équipage de 65 personnes pour une voilure de 4 192 m².

Le Wyoming est une géolette de 6 mâts avec une voilure de 3 700 m² pour 137,2 m de long. Il fait partie de l’un des plus grands voiliers dans le monde.

Le Wind Star est un voilier construit en 1986 dans le Havre. Il est composé de 4 mâts et peut contenir un équipage de 91 personnes pour 134 m de long et 19 m de large. Il représente la compagnie de croisière Windstar Cruises et dispose d’une capacité égale à 148 passagers. Il navigue sur la mer Méditerranée et sur la mer Adriatique en été tandis que pendant l’hiver il se penche sur les Caraïbes.

Un autre bateau de cette compagnie est le Wind Spirit, composé de 4 mâts et mesurant 134 m de long pour 4,1 m de large avec une superficie de 2 000 m² en plus de 6 voiles. Il accueille également 148 passagers à bord et nécessite 88 marins pour son bon fonctionnement. Il est sous pavillon des Bahamas.

Voir les réalisations de Yannick Dacheville ici.

Les voiliers à grands coques

Le Sailing Yacht A est le plus grand yacht à voile au monde. Il est dessiné par le designer français Philipe Stark (créateur du Motoryacht A) pour Andreï Melnitchenko (milliardaire russe) avec un design d’un extrême modernisme.

Ce bateau est caractérisé par sa haute coque volumineuse, ses 3 mâts en carbone, son volume intérieur de 12 600 tonneaux bruts, sa superficie de 8 ponts, sa salle d’observation sous-marine, son système de propulsion hybride diesel-électrique, ses 40 caméras de sécurité, son verre à l’épreuve des bombes et ses systèmes de navigation à la pointe de la technologie. Sa construction est estimée à 30 millions d’euros.

Le Sea Cloud est un 4 mât barque à coque d’acier mesurant 96,35 m, soit 316 pieds. Il est construit en 1931 en Allemagne pour un courtier en valeurs immobilières nommé Edward Francis Hutton. Il est le plus grand et le plus luxueux voilier à 4 mâts avec une longueur de 109,5 m avec le beaupré. Il connait 75 ans de navigation sous différentes appellations (Sea Clouden 1935, IX-99, Patria en 1961, Sea Cloud depuis 1978 après sa restauration) et différentes activités (navire privé, diplomatique, bateau station météo, chasseur de sous-marins, navire-charter ou encore navire-école). Il, peut contenir un nombre de 64 passagers pour 32 cabines.

Le Maltese Falcon est un voilier de luxe Maltais composé de 3 mâts sur 88 m de long, soit 289 pieds. Il est construit à Istanbul, en 2006, pour Tom Perkins, homme d’affaires multimillionnaire américain. Il appartient aujourd’hui à Elena Ambrosiadou qui est PDG de la société financière Ikos.

Il se distingue par ses mâts en fibre de carbone de 60 m de haut, sa voilure de 2 400 m², son double moteur Deutz de 3600 CH, son système de gréement (DynaRig) composé d’un mât autoportant et rotatif avec des vergues d’une courbure de 12 %, qui lui assurent une meilleure fonctionnalité. Sa navigation est possible grâce aux voiles de l’intérieur des mâts qui se déploient automatiquement en fonction du vent ainsi que les mâts rotatifs. Il est estimé à 100 millions de dollars.

Le S.Y Aquijo est un bateau à voiles de 85,9 m de long, pour 1 mât de 91 m de haut. Il a été construit dans les chantiers navals de Vitters et d’Oceanco en 2015. Les recherches de Yannick Dacheville a fait découvrir qu’il peut accueillir près de 12 personnes dans 7 cabines, dont une suite parentale et 3 cabines VIP avec 17 membres d’équipage. Il dispose de la climatisation, du wifi, de salle de gym, de jacuzzi, etc.

L’EOS est un trois-mâts à gréement bermudien de 82,6 m, construit au chantier naval Fr. Lürssen Werft GmbH & Co KG de Brême, en Allemagne et lancé en 2006. Il est estimé à plus de 150 millions de dollars et est détenu par l’américain Barry Dillern (époux de la princesse Diane Von Fürstenberg).

Les bateaux historiques

L’Alexander Von Humboldt II est un grand voilier carré, construit en 1906 et qui navigue en haute mer depuis 2011. Il est construit selon le modèle classique de trois-mâts barque avec le trinquet et le grand mât portant des voiles carrées et le mât arrière des voiles à corne. Il est propulsé par 24 voiles de 1 360 m² et peut atteindre les 14 nœuds avec un moteur de 750 HP. Il bénéficie d’un équipement de sécurité et de sauvetage très moderne avec des systèmes de communication radar, des radios et satellites, des cartes électroniques, des radeaux de sauvetage, des canots pneumatiques haute vitesse, etc. Son port d’attache est à Bremerhaven, en Allemagne. Il est parmi les bateaux à voile de classe A avec une longueur de 57 m et une largeur de 36,85 m.

Le Black Jack est un bateau construit en Ecosse, en 1904. Il est remorqueur d’origine et est converti en brigantin par le Capitaine Thomas G. Fuller en 1952. Il est transformé ensuite en voilier-école par Simon Fuller, le fils du Capitaine. Il est inauguré de nouveau en 1983 pour le 450e anniversaire de l’arrivée de Jacques-Cartier à Québec. Le bateau fête ses 100 ans en 2004 avec une cérémonie organisée par la fondation Bytown Brigantine et est rebaptisé au Britannia Yacht Club par Son Excellence Adrienne Clarkson (gouverneure générale du Canada). Il fait partie des bateaux de classe A avec une longueur de 19 m.

L’USCGC Eagle est un garde-côte américain construit en 1936 dans le chantier naval Blohm & Voss à Hambourg, en Allemagne de son nom d’origine, Horst Wessel. Il est autrefois utilisé par les nazis pour entrainer les cadets de la marine allemande et passe chez les américains à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Son nouveau port d’attache devient donc New London, au Connecticut en 1946. Il se distingue des autres navires par sa coque faite d’une couche d’acier épaisse d’un centimètre, ses deux ponts en acier surmontant un pont plate-forme, ses gaillards d’avant et d’arrière surélevés faits de planches de teck de 7,6 centimètres en acier tout comme le pont supérieur, etc. Il est listé comme navire de classe A avec une longueur de 89,70 m et dispose d’un gréement trois-mâts barque.

El Galeon est une réplique des galions espagnols, bateaux commerciaux servants de lien entre l’Asie, l’Amérique et l’Espagne pour des échanges de culturels, démographiques et d’idéaux, véritables pionniers de la mondialisation. Il est construit en Espagne par la fondation Nao Victoria et regroupe en son sein tradition, culture espagnole et modernité. Le bateau fait plus de 3 400 pieds carrés séparés en 6 ponts sur une longueur de 38 m et une capacité de 150 personnes. Il peut accueillir un nombre de 5 000 visiteurs par jour avec 3 mâts pour 7 voiles. Il joue aussi un rôle de centre d’interprétation flottant de l’histoire des galions espagnols et bénéfice de 33 pi/Tirant d’eau et 164 pi/Maître-bau.

Suivez les autres articles de Yannick Dacheville sur Voldenfarm.

L’Appledore V est un voilier construit pour M. Smith en 1992, puis vendu à l’entreprise Traverse Tall Ship et enfin à Bay Sail (propriétaire-exploitant des goélettes Appledore en octobre 2002). Des expéditions, des services de location privée, des tours de groupe et des visites portuaires sont offerts au grand public par cet organisme privé sans but lucratif, qui finance des programmes de sensibilisation environnementale et d’épanouissement des jeunes. Ses ports d’attache sont Bay City et Florida Keys. Il est parmi les navires de classe B sous pavillon des Etats-Unis avec une longueur de 7,68 m et une hauteur de 19,37 m avec un gréement Gaff Schooner 2.

Des voiliers de luxe, fait main ou en série

Le Blue Clipper est un navire à voile de luxe très confortable de la flotte de Maybe Sailing, construit en 1991. Il dispose de nombreux endroits agréables pour se détendre et profiter du voyage. Chaque personne introduite sur le navire fait automatiquement partie de l’équipage et est impliqué dans tous les aspects de la vie à bord, une expérience vraiment enrichissante. Il est listé parmi les bateaux de classe B sous pavillon du Royaume-Uni avec une longueur de 32 m et un gréement Gaff Schooner 3.

L’Atyla a particulièrement marqué Yannick Dacheville, c’est une goélette en bois construite à la main en Espagne de 1980 à 1984. Elle est conçue de manière identique aux voiliers des années 1800 et parcourt les eaux espagnoles jusqu’en 2013 pour devenir en fin de compte un véritable voilier-école avec un programme de chef de quart permettant aux jeunes d’exercer leur leadership. Le bateau remporte en 2014, le trophée de l’amitié lors de la Black Sea Regatta. Il est listé comme un navire de classe B sous pavillon Vanuatu avec une longueur de 24,28 m pour une hauteur de 26,50 m et un gréement Staysail Schonner 2.

Le Vahine est un navire construit en série en 1972, rapide, confortable et très sûr, qui parcourt environ 42 000 marins chaque année. Il est le premier navire à rempoter la course autour du monde Whitbread. Il passe l’été en Finlande, dans son port d’attache à Helsinki et met cap sur le sud pendant l’hiver, dans les eaux des Caraïbes. Il dispose de cabines pour deux passagers et une cabine pour 4 personnes.

Il est également capable d’atteindre des vitesses de plus de 10 nœuds et est listé navire de classe D sous pavillon de Finlande avec une longueur de 19,68 m et une hauteur de 24,28 m sous gréement Ketch bermudien (avec un gennaker et un spinnaker).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© http://chickasawcoia-geniesoc.org
CyberChimps